Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, 17 juin

Le déclin de la terre

Le terme « désertification » désigne la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les activités humaines et les variations climatiques.

Contrairement à l’opinion répandue, la désertification n’est pas la transformation de la terre en désert. La désertification se produit du fait de l’extrême vulnérabilité des écosystèmes des zones sèches à la surexploitation et à l’utilisation inappropriée des terres. La pauvreté, l’instabilité politique, la déforestation, le surpâturage et des pratiques d’irrigation inappropriées peuvent entraver la productivité des terres.

La Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée chaque année pour sensibiliser l’opinion publique à cette question et aux efforts à faire au niveau international. Cette journée est une occasion unique de rappeler à chacun que la neutralité en termes de dégradation des terres est possible moyennant un fort engagement de la communauté et une coopération à tous les niveaux.

« Construisons l’avenir ensemble »

Le 25e anniversaire de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) et de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification sera célébré le 17 juin 2019 à Ankara, en Turquie.

À cette occasion seront célébrés 25 ans de progrès accomplis par les pays en matière de gestion durable des terres, mais aussi les grandes orientations des 25 prochaines années, avec comme objectif final la neutralité en matière de dégradation des terres.

Conscients que la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la sécurité de l’approvisionnement en eau ainsi que l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques se basent tous sur la neutralité de la dégradation des sols, quelles seront les prochaines mesures à prendre dans la structuration de notre avenir ? Avec la campagne « Construisons l’avenir ensemble », la célébration de la Convention mettra l’accent sur ces questions et sur l’importance d’un développement durable basé sur la gestion durable des terres. Joignez-vous aussi à la campagne  !

Principaux enjeux

  • Terre et sécheresse  – D’ici 2025, 1,8 milliard de personnes seront confrontées à une pénurie d’eau absolue et les deux tiers de la planète vivront dans des conditions de stress hydrique. Cela pourrait provoquer plus de morts et de déplacements de population que toute autre catastrophe naturelle.
  • Terre et sécurité  – D’ici 2045, environ 135 millions de personnes pourraient être déplacées du fait de la désertification. Atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres – en réhabilitant des terres déjà dégradées, en intensifiant la gestion durable des terres et en accélérant les initiatives de restauration – constitue un moyen efficace d’accroître la résilience et la sécurité de tous.
  • Terre et climat  – Restaurer les terres des écosystèmes dégradés pourrait permettre de stocker jusqu’à 3 milliards de tonnes de carbone par an, et d’atténuer ainsi le réchauffement climatique. En effet, le secteur de l’utilisation des terres représente près de 25% des émissions mondiales. Sa gestion durable est donc cruciale pour la lutte contre les changements climatiques.

 

La désertification et les objectifs de développement durable

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 déclare que « nous sommes déterminés à lutter contre la dégradation de la planète, en recourant à des modes de consommation et de production durables, en assurant la gestion durable de ses ressources naturelles et en prenant d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques, afin de répondre aux besoins des générations actuelles et futures ». L’objectif 15 énonce plus précisément notre détermination à stopper et à inverser la tendance à la dégradation des sols.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ArabicEnglishFrench