L’agriculture, principale victime de la sécheresse en Afrique du Sud

Le secteur agricole sud-africain de la province du Cap occidental a enregistré une perte financière d’environ 14 milliards de rands (1 milliard $), à cause de l’épisode de sécheresse qui règne dans le pays depuis plus de 3 ans.

L’information a été véhiculée par Carl Opperman, directeur général de Agri Western Cape, une organisation dédiée au développement agricole de la région. Il s’exprimait dans des propos relayés  par Businesslive. M. Opperman a affirmé que l’épisode climatique sévère a non seulement entraîné une baisse entre 60 et 87% de l’approvisionnement en eau du secteur, mais aussi a conduit à un abattage de 22% du troupeau de moutons de la région. « Il n’y a plus de fourrage disponible dans le Cap Occidental, ce qui met la pression sur le secteur laitier. Le manque de pâturage et de nourriture a conduit à des abattages massifs, avec pour conséquences, le repli des stocks de viande rouge et une hausse des prix de la denrée », a-t-il expliqué.

Du côté social, si environ 33 000 emplois agricoles ont été supprimés depuis le début de la sécheresse, plus de 50 000 travailleurs saisonniers pourraient être sous-payés ou non rémunérés, rapporte Businesslive. La province du Cap Occidental est l’un des piliers de l’économie agricole sud-africaine. La région fournit environ 20% de la main-d’œuvre et génère près de 22% du Produit intérieur brute (Pib) agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous suivre

SuperWebTricks Loading...
ArabicEnglishFrench