Le « 8ème continent » ou la « soupe de plastique »

Situé dans le Nord-Est de l'océan Pacifique, le 8ème continent s'étend sur une surface six fois plus grande que la France. Peuplé de déchets, ce continent passionne les scientifiques dont le navigateur guyanais Patrick Deixonne parti en mission d’exploration durant quelques mois.

Appelé le " 8ème continent " ou la " soupe de plastique ", ce gyre de déchets  se situe dans le Nord-Est de l'océan Pacifique. Découvert  par hasard en 1997 par Charles J Moore, il s'étend sur une surface d'environ 3,4 millions de Km2 soit près de 6 fois la superficie de la France. Étant donné que la mer des déchets  est translucide et se situe juste sous la surface de l'eau, elle n'est pas détectable sur les photographies prises par des satellites.Elle est seulement visible du pont des bateaux. "Jour après jour, je ne voyais pas de dauphins, pas de baleines, pas de poissons, je ne voyais que du plastique", se souvient l'océanographe..

L’océanographe et  skipper américain  Charles J.Moore  a mesuré la concentration de débris dans la zone de déchets du Pacifique. Il a rapporté une concentration de 334 000 déchets par km2. La collecte a été effectuée à l'aide d'un chalut équipé d'une ouverture rectangulaire de 90 cm sur 15 cm disposé à la surface. Une récolte d'échantillon à 10 m de profondeur rapportait moins de la moitié de la quantité, essentiellement du fil de pêche.L'estimation de la taille de l'étendue de déchets  est comparable à six fois la superficie de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ArabicEnglishFrench